Archives pour la catégorie Produits

produits_ruche

Les Produits de la Ruche

Le Miel

Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles à miel à partir de nectar ou de miellat. Elles l’entreposent dans la ruche et s’en nourrissent tout au long de l’année, en particulier lors de périodes climatiques défavorables.

Il est aussi consommé par d’autres espèces animales, dont l’espèce humaine qui organise sa production par l’élevage des abeilles à miel.

abeille-miel-3

Les abeilles peuvent aussi récolter du miellat, excrétion produite par des insectes suceurs comme le puceron, la cochenille ou le metcalfa à partir de la sève des arbres. Il sera utilisé de la même façon que le nectar de fleur (c’est ce produit de base qui est notamment utilisé pour élaborer le miel de sapin).

On distingue 3 sortes de miels :

  • les miels polyfloraux : ésultat d’un butinage dans un environnement où plusieurs sortes de plantes fleurissent en même temps,
  • les miels monofloraux : résultat d’un butinage d’une seule sorte de fleurs, ils sont nombreux, il peut y avoir autant de sortes de miels qu’il y a de fleurs (thym, acacia, lavande…),
  • les miellats : ils ne sont pas issus de nectar de fleurs mais sont élaborés a partir des rejets de pucerons. Ces derniers, après s’être nourri de la sève des arbres, rejettent un liquide sucré qui est récolté non seulement par les abeilles mais aussi par certaines fourmis. Le plus connu est le miel de sapin.

Le miel se compose d’eau, de fructose, de glucose, de maltose, de saccharose et divers autres sucres, de vitamines, oligo-éléments, flavonnoïdes, enzymes, minéraux (potassium, sodium, calcium, magnésium, fer, manganèse, cuivre…)

Essaim2

Le miel est ainsi stocké par les abeilles pour servir de réserve de nourriture ; en particulier pendant les saisons défavorables, en saison sèche pour les Apis dorsata ou l’hiver pour les Apis mellifera.

Le scientifique Bernd Heinrich a mesuré le volume de travail effectué par les abeilles butineuses. Ainsi, pour produire une livre de miel, les abeilles doivent effectuer plus de 17 000 voyages, visiter 8 700 000 fleurs, le tout représentant plus de 7 000 heures de travail.


La Propolis

La propolis est une substance résineuse collectée par les abeilles ouvrières sur les bourgeons de certains arbres, comme par exemple le saule, le bouleau, le peuplier, le prunier…mais jamais sur le marron d’Inde.

Les abeilles apportent cette résine dans la ruche. Un autre groupe d’abeilles lui ajoutent alors certaines salives, la transformant ainsi en un mastic pour pouvoir enduire l’entrée de la ruche.

D‘autre part, une fine couche pelliculaire est déposée aussi dans les alvéoles ou les reines pondront les œufs. Cela permettra de désinfecter le lieu.

C‘est ainsi que la colonie est protégée avec un produit antibactérien et antifongique.(Mlagan et Sulimanovic, 1982).

Propolis

La propolis est ramassée par grattage des cadres ou en introduisant une grille à l’intérieur de la ruche, et les abeilles se chargent alors de la « propoliser ».

Après avoir obtenu cette propolis brute, il faut la nettoyer avec des solvants appropriés, le plus souvent de l’alcool, on obtient ensuite une teinture.

Selon la concentration, on peut obtenir des teintures à 5, 10 et même 30% de résidus secs de propolis.

C‘est à partir de ces extraits que les laboratoires fabriquent les teintures, gélules, capsules, baumes, crèmes, dentifrices, divers sirops et élixirs.


Le Pollen

Partie fécondante de la fleur, le pollen est, avec le nectar et les divers miellats (exsudations de certains arbres) une des matières premières utilisées par les abeilles pour fabriquer le miel.

pollen2 Après le récolte, lorsque le pollen a fermenté dans les rayons grâce aux sécrétions salivaires riches en enzymes des insectes,  il devient le pain d’abeille et constitue leur nourriture de base. Sous cette forme, il stimule encore plus le système immunitaire et on ne lui connaît aucune réaction allergique.

 


La Gelée Royale

La gelée royale est une substance laiteuse et gélatineuse sécrétée par les glandes pharyngiennes des jeunes abeilles nourricières. Elle est destinée à l’alimentation des larves au premier stade de leur développement et constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur existence.

Également nommée « lait des abeilles », elle contient environ 65 % d’eau et de nombreuses autres substances :

  • des glucides, essentiellement du fructose et du glucose (15 %)
  • des protides, surtout des protéines, des peptides et des facteurs de croissance (13 %)
  • des acides gras (4 %)
  • des minéraux.

La gelée royale est un puissant fortifiant.

Royal-Jelly