Morphologie des Abeilles

L‘abeille est un insecte qui porte 3 paires de pattes et 2 paires d’ailes.abeille_morphologie

L‘abeille est couverte d’un squelette externe, aussi appelé exosquelette. Il confère à l’insecte sa rigidité et permet l’ancrage des muscles. Il la protège des intempéries et des prédateurs.

Le corps de l’abeille se divise en 3 parties :

  • la tête
  • le thorax
  • l’abdomen

La tête

La tête comporte les pièces buccales, les glandes associées et les pièces sensitives majeures: les yeux, les antennes et les poils sensitifs.

Les yeux et les mâchoires de l’ouvrière sont particulièrement développés.

Les pièces buccales comportent :

  • une paire de mandibules
  • un proboscis ou langue constitué de la maxille et du labium. Le proboscis étendu mesure entre 5,3 et 7,2 mm selon la race, ce qui détermine les fleurs que les abeilles peuvent butiner.

Les mandibules peuvent servir comme ciseaux, pinces, spatules, rabots. Elles servent à façonner la cire et à pétrir la propolis.

La longueur de la langue est aussi fonction de la caste: de très longue pour l’ouvrière, elle devient plus courte chez le faux-bourdon et encore plus courte pour la reine.

Goetze a démontré que la longueur de la langue a une influence sur la récolte. Face à du trèfle rouge, des abeilles ayant une langue de 6,5 mm de long ont ramené 25 kg de pollen. Des abeilles ayant une langue de 6,35 mm n’ont presque rien ramené.

abeille_tete

Les ocelles sont disposés en triangle :

  • sur le sommet de la tête chez l’ouvrière et chez la reine
  • entre les antennes chez le faux-bourdon

Les yeux composés sont :

  • écartés chez l’ouvrière et la reine
  • contigus chez le faux-bourdon

La tête ne comporte pas de système auditif extérieur, ce qui n’empêche pas l’abeille d’entendre.

Les antennes sont constituées d’un flagellum (divisé en 10 segments chez l’ouvrière et chez la reine et en 11 segments chez le faux-bourdon), d’un pédicelle et d’un scape.

Ses fonctions principales sont :

  • l’ingestion et la digestion partielle de la nourriture
  • la fonction sensitive : la vue, l’odorat, l’ouïe

Le thorax

Le thorax est divisé en 3 segments, dont le 1er s’appelle le propendium.

Chaque segment porte une paire de pattes. Les 2e et 3e segments portent chacun une paire d’ailes.

La fonction principale du thorax est donc locomotrice. En effet, c’est là que se trouvent les principaux muscles du vol et de la marche. Le thorax s’occupe également de fonctions plus spécialisées comme la collecte du pollen.

L’abdomen

L‘abdomen est généralement velu.

L‘abdomen comporte 7 segments visibles et contient les organes internes ainsi que le dard. Deux segments supplémentaires peuvent être trouvés (avec l’aiguillon ou les organes reproducteurs) mais ils sont très petits.

Chaque segment comporte une plaque dorsale et une plaque ventrale reliées par des membranes. Ceci permet l’expansion de l’abdomen quand l’abeille s’est gorgée de miel, de nectar ou d’eau.

Dans l’abdomen, on retrouve :

  • la plupart des organes
  • quelques glandes
  • l’aiguillon à l’extrémité

Les ailes

Les 2 paires d’ailes de l’abeille sont attachées au segment postérieur du thorax. La paire antérieure est plus grande que la paire postérieure.

Les ailes sont de fines excroissances de l’exosquelette. Elles sont parcourues de veines qui les renforcent et permettent de transporter l’hémolymphe jusqu’à ses extrémités.

Des muscles puissants actionnent le mouvement des ailes et permettent une grande variété de mouvements. Pendant le vol, les paires d’ailes antérieures et postérieures s’attachent les unes aux autres par des crochets nommés hamuli, ce qui réduit les turbulences pendant le vol.

Des veines parcourent les ailes et amènent le sang jusqu’à l’extrémité des ailes.

abeille-aile

Les pattes

Les pattes antérieures

Les pattes antérieures comportent un peigne à antennes: entre le tibia et le basitarse se trouve une entaille et un ergot. L’abeille peut introduire son antenne dans l’entaille courbe afin d’y être brossée.

Ceci permet de garder très propre l’antenne, cet organe sensoriel si important.

Les pattes médianes
Dans une patte, on distingue :abeille-patte-mediane
  • le coxa ou hanche
  • le trochanter
  • le fémur
  • le tibia
  • le tarse constitué de 5 segments.

Le coxa ou hanche permet des mouvements en avant et en arrière.

Le trochanter relie le coxa au fémur.

Le tarse comprend 5 segments: un basitarse allongé et 4 tarsomères plus petits.

L‘extrémité comprend les griffes et les coussinets qui servent à s’accrocher à tous les supports. Les griffes permettent également la manipulation de la cire.

Les pattes médianes sont utilisées pour nettoyer le thorax des poussières et du pollen. Toutefois, une abeille ne peut se nettoyer le sommet du segment médian du thorax. Ceci doit être fait pour une autre abeille, après retour à la ruche.

Elles permettent également de transférer des matériaux des pattes avant vers les pattes arrière.

Les pattes postérieures
abeille-patte-posterieure1 abeille-patte-posterieure2
Vue extérieure

A la face extérieure de la patte postérieure, on peut observer la corbeille à pollen, dans laquelle le pollen est transporté. La corbeille est pourvue de poils sur le pourtour et d’un poil raide central sur lequel le pollen ou la propolis peut être accroché.

La presse pousse et maintient le pollen à l’intérieur de la corbeille.

Vue intérieure

Sur la face inférieure, les peignes et le râteau servent à manipuler le pollen afin d’en constituer une pelote qui sera placée dans la corbeille.

↑ Haut de la page